R E N C O N T R E   DU   P E T I T  P R I N C E   A V E C  LA  P R I N C E S S E  E U R O P E 
C'est en Crète que Petit Prince Europe a rencontré
la Princesse Europe qui sommeillait sur une plage ensoleillée.
Elle a bien voulu répondre à ses questions et lui montrer quelques images-souvenirs de ses amours divins
...

Détail de
L'enlèvement d'Europe
André Lhôte (1930)
Musée d'Art moderne de Paris

- Le Petit Prince : On dit, Princesse, que vous prenez toujours vos vacances en Crète.
-Princesse Europe: Oui, ça fait la trois millième année que je viens passer le printemps en Crète .
                               Il y fait plus doux que dans mon pays natal, la Phénicie, c'est-à-dire qu'en Syrie et
                               Palestine comme on dit aujourd'hui . 
                               Et puis ça me rappelle des souvenirs.

-
Le Petit Prince
: De bons souvenirs ?
-Princesse Europe:  Bien sûr, comme tous les souvenirs de jeunesse.
-Le Petit Prince: Mais, Princesse, vous êtes toujours jeune !
-Princesse Europe: Grâce aux dieux et aux mortels !                                
                             Je suis toujours rajeunie par les art
istes qui représentent à chaque époque
                             mon enlèvement
par Zeus .
-
-Le Petit Prince :    Ah oui, Zeus déguisé en taureau...
-Princesse Europe: Oui. Zeus, le roi des dieux, reste invisible aux yeux des mortels
                                mais  pour me séduire  il avait pris l'apparence d'un taureau blanc doux et obéissant . 
                                Regardez...
                
                                     
La Princesse ouvrit son album d'images-souvenirs.
                             
Nous sommes partis ensemble sur la Méditerranée. Des dauphins nous accompagnaient.


     statuette de Tanagra (330 av JC )


miniature extraite de "L'Ovide moralisé" XV s.



Liberale da Verona ( 1475 )

 

-Le Petit Prince: Vous n'aviez pas peur ?
-Princesse Europe: Pas du tout . Ce sont ma soeur et mes suivantes restées sur la grève qui ont eu peur.                          Peut-être aussi auraient-elles voulu m'accompagner...

l'Enlèvement d'Europe de Rembrandt (1632)
J'étais la cavalière de ce taureau céleste.
Je m'agrippais à ses cornes quand la mer s'agitait et me reposais sur son dos quand la mer était calme. 
Zeus a décidé d'arrêter notre voyage en Crète .

Felix Valloton (1908)
Henri Matisse ( 1929 )

- Le Petit Prince: Pourquoi en Crète ?
-Princesse Europe: Parce que l'île de Crète était de notre temps au centre du monde connu.  Elle se situait au carrefour des continents d'Asie, d'Afrique et de cet Occident auquel on allait donner le nom d'Europe.
-
Le Petit Prince: Et pourquoi ce nom d'Europe?
-Princesse Europe: C'est un mot grec dont la signification n'est pas sûre:
certains disent qu'il signifie " aux beaux yeux " : un surnom que je mériterais
d'autres disent qu'il signifie "aux beaux rivages" en l'honneur à la beauté des côtes européennes.
-
Le Petit Prince: A voir vos yeux la première signification paraît la meilleure..
-Princesse Europe: Merci ... Voici une image qui vous aidera à parfaire votre opinion.
Regardez mes yeux et ceux du taureau que je tiens contre moi. 

Enlèvement d'Europe (1640)
Guido Reni   Une symbiose
d'Europe et de la Vierge.
..



Europe
amoureuse
enlace
le taureau divin
et contemple
extasiée
l' Amour.


 

Mais regardez aussi celui que je regarde dans le ciel.
C'est l'Amour.
Ce petit Cupidon avec son arc et ses flèches peut faire sourire.
Mais songez qu'il représente Eros, ce dieu des forces primordiales d'attraction qui sont à l'origine de toute vie
dans l'Univers.
Sa contemplation m'emplit de bonheur.
N'ai-je pas l'air d'une sainte en extase ?...
Dans l'Antiquité j'étais une princesse mythique d'Orient.
A l'âge classique je suis devenue une reine légendaire de l'Occident christianisé...
On attribua à mon fils Cadmos la fondation de dizaines de villes d'Europe.
-Le Petit Prince: Et de nos jours, Princesse, qu'avez-vous l'impression d'être devenue?
-Princesse Europe: Encore une image d'artiste pour vous le dire...
                                 Cette image allégorique peut sembler sombre et triste
                                 mais elle illustre pour moi les enjeux et les difficultés
                                 de mon rôle possible dans le monde de ce nouveau millénaire.

Un mur
percé d'une seule porte
où veille
l'Europe
vers qui se tourne
le monde de l'autre rive...

 

 

Une échelle
à gravir
qui peut devenir la passerelle reliant les deux rives
de la Méditerranée.

 

Allégorie de l'Europe d'aujourd'hui Enzo Cucchi (1999 )
publiée dans "Métamorphoses d'Europe"
www.metamorphose-europe.com